What to do about the couple’s common debt on somehow

Selon les interprétations judiciaires pertinentes de la Chine, si les parties signifient inexplicablement les dettes conjointes du mari et de la femme, si les dettes ne sont pas utilisées pour la vie familiale ou les activités commerciales condestes de ce son fournir des preuves en tant que dettes personnelles sans assumer la responsabilité du remboursement.

Article premier Les dettes que le mari et la femme signent conjointement ou que le mari et la femme avouent après la reconnaissance mutuelle sont reconnues comme les dettes conjointes du mari et de la femme.

Article 2 Le tribunal populaire prend en charge les dettes qu un époux porte au nom d un individu pour les besoins quotidiens de la famille pendant l existence de la relation conjugale.

Article 3 Pendant de lexistence de la relation conjugale, la dette personnelle du conjoint dépasse les besoins quotidiens de la famille. Si le créateur revendique le droit en tant que dette commune du mari et de la femme, le tribunal populaire ne la soutiendra Mais le créancier peut prouver que la dette est utilisée pour le conjoint. Les exceptions sont la vie commune, la production et la gestion des communes, ou les expressions déterminées sur lintention commune des deux conjoints.

La validité de laccord de propriété du mari et de la femme signifie quaprès que le mari et la femme se seront mis daccord sur la relation de propriété, ils deviendront juridiquement contraignants pour les deux parties et les tiers. L efficacité de l accord peut être divisée en interne (se référant au mari et à la femme) et externe (se référant au tiers).

L accord de propriété du mari et de la femme a un effet juridique pour le mari et la femme, et il équivaut à anciennement une frontière principale entre le mari et la femme sur la gestion, l utilisation et la disposition des biens. Avec cela, si un mari emprunte de largent à sa femme et ne le rembourse pas, la femme a le droit de poursuivre le tribunal populaire sur la base des reçus de prêt et de laccord immobilier, et de demander au mari de rembourser Bien sûr, la plupart de cela ne produit que lorsque la relation entre le couple est rompue et la propriété divisée.

Conformément aux dispositions de larticle 19, paragraphes 2 et 3 de la loi sur le mariage, laccord du conjoint sur les biens obtenus pendentif lexistence du mariage et les biens prénuptiaux se trouvent les deux parties. Si le mari et la femme se sont mis d accord sur les biens acquis pendant lexistence de la relation conjugale, le mari ou la femme doit supporter les dettes extérieures. Si les niveaux connaissent laccord, les biens sont réglés avec les biens appartenou au la femme. On peut voir que laccord du mari et de la femme sur la propriété n est pas opposable aux tiers. Selon le principe général de la loi sur la propriété de la loi sur les contrats, l accord sur la propriété du mari et de la femme est la concordance des intentions des parties. L arrangement de la future répartition des biens du mari par le biais de l accord ment naturellement le mari et la femme. Par conséquent, l article 19, paragraphe 2 , de la loi sur le mariage stipule que: L accord entre le ma ri et la femme sur les biens obtenus pendant l existence du mariage et les biens prénuptiaux se trouvent les deux parties. Cependant, lorsque les intérêts des tiers sont en jeu, laccord de mariage sans publicité, il n y a aucun aucun Conformément aux principes équitables du droit civil, afin de protéger les intérêts des tiers et de maintenir la sécurité des transactions, le contrat de propriété du mari et de la femme doit être connu des tiers afin de predànd Trois personnes sont devenues juridiquement contraignantes. Par conséquent, l article 19, paragraphe 3, de la loi sur le mariage stipule que: Le mari et la femme doivent soutenir les dettes extérieures du contrat de propriété obtenu par le mari et la femme l existence du mariage. Si le tiers connaît l accord, le mari ou la femme doit Les biens appartenant à une partie doivent être réglés. C est-à-dire que si le tiers nest pas au courant de l accord, les biens doit être réglée en premier, et la partie restante doit être reconnue avec les biens du mari et de la femme et les biens personnels de lautre partie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *